Canary : Test de la caméra de surveillance connectée

Après le test de la caméra de surveillance connectée Netatmo Welcome, je vous présente aujourd’hui la Canary ! Cette caméra est à l’origine un projet de crowfuding qui a remporté un franc succès avec presque 2 millions de dollars récoltés en à peine quelques jours. Après des mois d’attente, la voici désormais disponible au grand public ! Design, installation, application et utilisation… découvrez le test de la Canary Caméra !

caméra surveillance Canary

Packaging

Il faut avouer que le packaging est assez soigné, la caméra est relativement bien mise en valeur et le coffret donne un aspect high-tech et luxueux plutôt intéressant.

camera canary presentation

À l’intérieur on retrouve donc : la caméra, un câble micro-USB et son chargeur secteur, quelques stickers à coller sur la porte d’entrée, et un câble jaune, semblable à une prise jack (j’y reviendrais un peu plus tard dans le test).

IMG_20160719_184911

Design

Ce qui saute aux yeux avec la caméra Canary, c’est son design. Bien qu’un peu grand, elle passe assez inaperçue dans le décor et arrive à se faire oublier. Pour une caméra de surveillance, c’est plutôt un bon point.

caméra surveillance Canary

À l’arrière se trouve l’emplacement pour le câble d’alimentation, mais également un port RJ45 si vous souhaitez connecter votre caméra par Ethernet et enfin, une prise qui sera pour le câble jaune présenté un peu plus haut.

connectiques caméra Canary

Installation de la Canary

L’installation est assez simple, il suffit de suivre les étapes ! Après la création du compte, l’application nous demande de sélectionner le lieu ou l’appareil sera installé.

Vient ensuite l’association de la caméra avec votre smartphone. Deux possibilités : Par connexion Bluetooth ou bien, si votre smartphone en est dépourvu, par câble, grâce au câble jaune fourni.

Pour activer le Bluetooth sur la Canary, le système est assez ingénieux puisqu’il suffit de faire une légère pression sur le dessus de l’appareil. La base de celui-ci va alors se mettre à clignoter bleue, signifiant à l’utilisateur que le Bluetooth est activé.

Ensuite, l’application nous demande de choisir comment nous souhaitons connecter la caméra sur notre réseau. Soit par Ethernet, soit par WiFi. À noter qu’aucun câble Ethernet n’est fourni dans le pack.

Enfin, on termine la configuration par une petite mise à jour du firmware de l’appareil… lorsque c’est fini, la Canary est prête à être utilisée !

Une application complète, mais pas intuitive

On poursuit ce test avec l’utilisation de l’application, et pour ma part, je trouve que son utilisation est assez complexe, même pour un utilisateur habitué… Trop de menus et de sous-menus. Attention, je ne dis pas qu’elle n’est pas complète, au contraire, malheureusement elle est mal organisée et la navigation dans les différentes options n’est pas intuitive.

Encore une fois, cela n’empêche en rien au fait que l’application propose de multiples réglages. Mode “absent“, “à la maison” ou encore “nuit“. Vous pourrez paramétrer l’envoi de notification et l’enregistrement de la vidéo selon le mode que vous voulez.

Concernant les notifications, il est possible de configurer l’envoi d’une notification lors d’une détection de mouvement, mais également lorsque la maison atteint un certain seuil de température, d’humidité ou que la qualité de l’air est anormale, et enfin, une notification si l’appareil est déconnecté.

Pour en revenir aux notifications “Maison saine“, la Canary est en effet équipé de quelques capteurs permettant de faire des relevés intéressants sur votre environnement et donc de vous alerter en cas d’incendie, CO2 ou inondation… pratique et rassurant !

Objectif grand-angle, lumière infrarouge et 90 dB

Un des autres points forts de cette caméra Canary, c’est son objectif grand-angle à 147 degrés et sa résolution de 1080P. De quoi couvrir une bonne partie d’une pièce importante de votre maison ou appartement. De plus, la Canary est équipée de lumières infrarouges très puissantes, ce qui permet de filmer même la nuit et de manière automatique.

Autre détail important, la Canary est capable d’activer une alarme de pas moins de 90 dB… Je vous assure que quand elle est en marche, ça siffle relativement fort dans les tympans.

Détection de mouvement

Lorsque le mode Absent est activé, la caméra vous alertera au moindre mouvement, ou du moins, en fonction du niveau de détection que vous lui avez indiqué dans l’application.

Et là… petite déception. Je ne sais pas si c’est moi, Android ou l’application, mais à chacun de mes tests, la caméra a mis pas moins de 30 secondes entre le moment ou quelqu’un apparait devant la caméra et l’envoi de la notification sur mon smartphone.

Pour moi, une caméra doit pouvoir alerter de manière quasi immédiate (10 secondes maximum entre la détection et l’alerte envoyée). J’espère que Canary mettra à jour rapidement son firmware et l’application pour pallier à ce problème.

Un système d’abonnement

La société propose un système d’abonnement pour les utilisateurs. En effet, de base, le compte gratuit permet d’avoir 12 heures d’historique vidéo, au-delà elles sont supprimées. Autre limitation : 3 téléchargements de vidéo par mois et 5 vidéos mises en favoris.

Honnêtement, je pense que le système d’abonnement n’est pas vraiment nécessaire. Avoir un historique de plus de 12h n’est pas contraignant, puisque généralement, si une alerte est envoyée, on regardera tout de suite les vidéos.

Fondateur de networkshare.fr, ce site me permet de publier tout ce que j’adore : des tests de produits, des tutoriels et des astuces ! Toujours en rapport avec le vaste monde high-tech… Le tout dans la bonne humeur !