Comment je sauvegarde automatiquement mes données

En discutant sur Twitter et avec des proches, je me suis rendu compte que beaucoup de personnes de mon entourage n’avaient pas réellement de sauvegarde de leurs données. Elles disposent bien d’un ou plusieurs disques externes, mais en y regardant de plus près, rien n’est automatisé et parfois il se peut que rien n’ait été sauvegardé pendant 1 mois voir plus ! De quoi perdre pas mal de données en cas de problème. Je vais donc vous expliquer dans cet article comment je procède pour sauvegarder automatiquement mes données grâce au logiciel Veeam Endpoint Backup, en espérant que ça puisse aider certains d’entre vous.

Préambule

Cet article a pour objectif de s’adresser au plus grand nombre de personnes, rien de bien compliqué ici, juste un peu de temps ! J’ajouterais également que bien évidemment, ce que j’explique ici correspond à mes habitudes et à ma façon de travailler, il est possible qu’elle ne convienne pas à tout le monde, libre à chacun de trouver sa méthode, le principal, c’est de faire des sauvegardes ! Bonne lecture !

Mon logiciel préféré : Veeam Endpoint Backup Free

Depuis un peu plus d’an maintenant j’utilise un logiciel du nom de Veeam Endpoint Backup Free. Ce logiciel totalement gratuit est édité par la société Veeam, spécialisée dans les outils de sauvegardes (VM, physique, serveurs…).

Leur logiciel, bien que totalement gratuit, n’est pas dépourvu de nombreuses fonctions essentielles pour la sauvegarde ! Sauvegarde complète de l’ordinateur, sauvegarde uniquement de certains répertoires, exportation sur un lecteur réseau ou sur un disque dur externe… Bref, c’est pour moi l’outil indispensable.

Configuration de Veeam Endpoint

Je vous passe les détails concernant l’installation du logiciel, rien de compliqué. L’intérêt ici est surtout de vous montrer comment j’ai configuré mes sauvegardes.

On commence donc par ouvrir Veeam Endpoint Backup. Sur cette première fenêtre que l’on voit, Veeam nous propose directement de choisir comment on souhaite sauvegarder nos données. J’ai donc choisi de faire une sauvegarde complète de mon ordinateur (option Entire computer). En effet, je n’ai pas d’autre PC, et donc je fais absolument tout avec. Par conséquent, toutes mes données importantes sont sur celui-ci.

On sélectionne Entire computer puis on clique sur Next >

Sauvegarde sur disque dur externe

La seconde fenêtre nous propose ensuite de choisir le lieu de stockage de notre sauvegarde. La aussi, j’ai fait le choix dans un premier temps de sauvegarder mon PC sur un disque dur externe (1 To pour le moment). Ça correspond à mes besoins, puisque je n’ai pas un SSD interne dépassant cette limite, peut-être que chez vous, vous ayez besoin de 4 To ou plus… Libre à vous d’adapter ce tuto !

Sachez également que Veeam sauvegarde de manière incrémentale vos dossiers : c’est-à-dire qu’il fait une première sauvegarde complète de votre ordinateur, puis les sauvegardes suivantes ne prendront en compte que les changements de fichiers, dossiers, etc.

Branchez votre disque dur externe et patientez quelques secondes le temps que votre PC reconnaisse le disque. Cliquez ensuite sur le bouton Next >

Des sauvegardes incrémentales

Vous devriez alors voir votre disque dur parmi la liste. Pour moi c’est WD1To (E:). Dans cette fenêtre vous avez également la possibilité de spécifier un dossier (j’ai choisi de mettre ça dans le dossier VeeamBackup).

Enfin, comme je vous le disais un peu plus haut, Veeam Endpoint Backup fonctionne sur le principe de la sauvegarde incrémentale, il y a donc une option permettant de choisir le nombre de jours sauvegardés que vous souhaitez conserver (keep restore points for the last XX days when computer was used).

On clique sur le bouton Next >

Programmer les sauvegardes

On arrive alors sur la dernière partie de la configuration de Veeam Endpoint. C’est à cet endroit que vous allez choisir à quel moment le logiciel doit procéder à la sauvegarde de vos données. De manière journalière, hebdomadaire, mensuelle… mais également via des éléments déclencheurs tels que lorsque vous verrouillez votre PC où que vous branchez votre disque dur. C’est cette dernière option que j’ai choisie.

Ainsi, automatiquement, lorsque Veeam détectera que le disque dur est connecté, il lancera la sauvegarde. Je vous conseille également de cocher l’option Eject removable storage once backup is completed (CryptoLocker protection). Vous l’aurez compris, cette option permet de déconnecter le disque dur dès que la sauvegarde sera terminée.

Enfin, la dernière option Back up no more often than every… permet de limiter le nombre de sauvegardes. Par exemple ici j’ai configuré pour ne pas sauvegarder plus d’une fois par semaine.

Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur le bouton Save. Veeam vous fait alors un petit résumé des options que vous avez sélectionné tout au long de la configuration.

Cochez la petite option Run the job when I click Finish et cliquez sur le bouton Finish. La sauvegarde va alors se lancer !

La durée peut aller d’une trentaine de minutes à plusieurs heures selon les données à sauvegarder, mais également selon les performances de vos disques… Cette étape est la plus longue, mais elle est indispensable ! Comme indiqué plus haut, puisque les sauvegardes sont incrémentales, les sauvegardes suivantes seront bien plus rapides !

Création du support de récupération

Maintenant que la partie sauvegarde a été configurée, il est important de créer le support de récupération. Mais à quoi ça sert ? C’est en fait d’une image disque au format .ISO qui sera créée, et servira ensuite à faire une clé USB bootable. Ainsi, si jamais votre ordinateur a besoin d’être restauré avec vos données, il suffira de démarrer sur cette clé bootable et de sélectionner la dernière sauvegarde créée par Veeam Endpoint Backup.

Pour ce faire, cliquez sur Recovery media has not been created qui se situe dans le bandeau jaune dans la fenêtre de Veeam Endpoint Backup.

Cela va alors lancer l’assistant de création de l’image disque. 2 possibilités s’offrent à vous :

  • Créer directement l’image sur une clé USB
  • Créer un fichier .ISO qu’il faudra monter sur une clé USB vous-même

Si vous n’êtes pas trop familier avec la dernière option, je vous conseils donc de choisir de créer directement la clé USB bootable. Branchez une clé USB vierge puis attendez que Veeam reconnaisse la clé. Ensuite, dans la liste des périphériques disponibles, sélectionnez votre clé USB et cliquez sur le bouton Next >

Un message d’avertissement vous préviendra que la clé USB sera formatée. Cliquez sur Yes pour confirmer. Enfin, Veam va vous afficher un petit résumé de la configuration, cliquez sur le bouton Create pour lancer la création de la clé USB bootable.

Si tout s’est bien passé, toutes les opérations listées se seront bien passées et votre clé USB sera prête. Je vous conseille ensuite de bien la conserver avec vous, au cas où vous auriez besoin de faire une restauration. Notez bien que cette clé à elle seule évidemment ne suffira pas, il faudra également disposer de vos sauvegardes avec Veeam, mais je pense que vous l’aviez compris.

Quelques petits détails

Voilà donc comment je procède pour sauvegarder mon PC tout entier avec Veeam. Le choix du support externe est volontaire, certains d’entre-vous préférerons peut-être une sauvegarde dans le cloud chez Amazon Drive, Dropbox ou autre… c’est une possibilité ! Au départ, j’avais configuré Veeam pour faire des sauvegarde sur mon NAS, ce qui m’évitais cette manipulation de branchement de disque externe, mais pour plusieurs raisons persos, j’ai du modifier ma configuration.

Avec la configuration actuelle la seule contrainte que j’ai c’est de ne pas oublier de brancher mon disque dur régulièrement, mais c’est tout. Ensuite, tout est automatique !

Concernant le logiciel Veeam Endpoint Backup, si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire l’excellent et très complet tutoriel du site it-connect.fr.

C’est tout pour ce petit dossier spécial sauvegarde, en espérant que cela vous a aidé à vous décider à faire des sauvegardes de vos données ! N’hésitez pas à me faire part de vos remarques éventuelles dans les commentaires ou sur Twitter.

Si jamais vous souhaitez que je fasse un second article, toujours sur mes moyens de sauvegardes, n’hésitez pas à me le faire savoir !

Fondateur de networkshare.fr, ce site me permet de publier tout ce que j'adore : des tests de produits, des tutoriels et des astuces ! Toujours en rapport avec le vaste monde high-tech... Le tout dans la bonne humeur !