Cryptomator : Chiffrez vos données hébergées dans le cloud (Amazon Drive, Google Drive…)

Jusqu’à maintenant j’ai toujours évité d’utiliser au maximum des services de Cloud tels qu’Amazon Drive ou Google Drive, par crainte qu’un jour mes données ne se retrouvent en public pour une raison ou une autre (cf. l’histoire de DropBox et des fichiers pas vraiment supprimés). J’ai récemment découvert un outil qui pourrait en intéresser plus d’un : Cryptomator. Ce logiciel gratuit et open-source permet de chiffrer à la volée vos données de manière transparente !

Chiffrer des données à la volée sur Amazon Drive, Dropbox…

Les services cloud sont très pratiques et presque indispensables aujourd’hui, mais laisser des données personnelles sur des serveurs hébergés aux USA ou je ne sais où… ça ne m’enchante pas plus que ça.

Je suis donc parti à la recherche d’un outil permettant de faire du chiffrement de manière la plus simple possible, mais sans empiéter sur la sécurité, multiplateforme et compatible avec des services tels que Dropbox, Amazon Drive, Google Drive… etc. Parmi tout ce que j’ai pu voir, c’est Cryptomator qui a retenu mon attention, notamment parce qu’il est gratuit et surtout, open-source, signe de transparence, car son code peut être audité par n’importe qui.

Côté technique, le chiffrement appliqué est du AES-256 bits. Si vous voulez en savoir plus, tout est expliqué ici.

Compatible avec Windows, Mac, Linux et des applications iOS et Android

Autre avantage, il est compatible avec Windows, Mac, Linux et propose même des applications pour iOS et Android ! Bref, c’est un peu LA solution pour protéger vos données dans le cloud.

Installation et configuration de Cryptomator

Après l’installation du logiciel, il suffit de cliquer sur le bouton + puis sur l’option Créer un nouveau coffre

Cryptomator vous demande ensuite de choisir l’emplacement de votre coffre (j’ai sélectionné le répertoire utilisé par Amazon Drive) puis de saisir le mot de passe de votre coffre. On clique alors sur le bouton Créer le coffre.

Après la création du coffre, vous pouvez paramétrer le nom du lecteur qui sera créé ainsi que la lettre associée. Entrez le mot de passe que vous avez défini précédemment et cliquez sur le bouton Déverrouiller le coffre.

Un nouveau lecteur est alors créé, prêt à recevoir vos données et à les chiffrer en temps réel.

Fonctionnement de Cryptomator

Vous allez le voir, le fonctionnement de Cryptomator est vraiment très simple… Il vous suffit de placer vos données sur ce nouveau lecteur pour que ceux-ci soient automatiquement chiffrés. C’est totalement transparent pour vous, mais pour le service cloud… les fichiers sont illisibles !

Exemple ici avec une capture d’Amazon Drive. De son côté, les fichiers sont illisibles :

Pourtant, côté Cryptomator, les fichiers sont bien lisibles :

Je vous encourage vivement à tester Cryptomator ! Il est gratuit, et vous pourrez ajouter une vraie protection à vos données hébergées sur un service de cloud. En cas de fuite de données ou d’accès non autorisé à votre compte, ça pourra sans doute vous éviter quelques problèmes…

Fondateur de networkshare.fr, ce site me permet de publier tout ce que j'adore : des tests de produits, des tutoriels et des astuces ! Toujours en rapport avec le vaste monde high-tech... Le tout dans la bonne humeur !
  • Clément

    Merci pour cet article Adrien, ça fait un moment que je me dis qu’il faudrait que je pense à chiffrer mes données partagées entre plusieurs ordinateurs. Pour chiffrer des données en local tu utilises cryptomator aussi ?

    • Adrien

      Avec plaisir ! C’est vrai que lorsqu’il s’agit de partager des données (ou de les stocker sur un cloud) je penser que chiffrer les données est important 😉

      Concernant le chiffrement des données en local, j’utilise VeraCrypt, mais CryptoMator pourrait tout à fait faire le job !

  • Marty

    Bonjour Adrien.
    J’ai suivi ton conseil est j’ai installé ce logiciel. Travaillant conjointement avec Amazon Drive.

    Le fichier masterkey.cryptomator est lui aussi sur le Cloud. C’est une hérésie ?

    Merci 🙂